full screen background image

La grossesse et le sport

Durant la grossesse, il est fortement déconseillé de rester inactive sur le plan physique. Ainsi, faire du sport est donc plus que recommandé à la femme enceinte.

Des avantages incontestables

La pratique d’activité sportive tout au long de la grossesse apporte de nombreux avantages. Avant tout, cela limite la prise de poids qui accompagne l’évolution de la grossesse. Ensuite, la réalisation d’activité physique permet de mieux affronter le travail lors de l’accouchement.

femme-enceinte-méditation-2400x1000

En effet, grâce à l’effort physique réalisé durant la grossesse, les muscles sont plus détendus. Sur le plan psychologique, la pratique du sport tout au long de la grossesse réduit largement l’angoisse et le stress surtout si vous privilégiez les sports de détente comme le yoga et le tai-chi.

Les points de vigilance

Bien que la pratique de sport soit conseillée durant la grossesse, il faut rester vigilant sur quelques points. Avant de se mettre au sport, il est primordial de demander l’avis de son médecin. Par ailleurs, les sports qui requièrent des efforts trop intenses sont aussi déconseillés.

Cesser toutes activités lors d’une hausse de la fatigue

femme_mal_tete1

Ensuite, avant les séances, il faut toujours s’échauffer. En cas d’apparition de contraction ou de fatigue intense, l’arrêt des activités sportives est obligatoire.

Les sports recommandés

Pour les femmes enceintes, il est important de bien choisir le sport à pratiquer. Pour elles, il est recommandé de réaliser des activités douces qui favorisent la relaxation et améliorent au souffle. Suivant cette ligne d’idée, la marche à pied, la gymnastique, la natation, le yoga, l’aquagym et la danse figurent parmi les sports conseillés aux femmes enceintes.

7-Aquagym-femme-enceinte-large

Certaines femmes se plaisent aussi à faire du vélo. En revanche, au terme de la grossesse, il devient impossible de le pratiquer, car le gros ventre gêne la conduite.

Les sports interdits

En général, tous les sports qui impliquent de grands efforts physiques ou de chutes fréquentes sont déconseillés pour les femmes enceintes. C’est le cas notamment de l’équitation, du ski et des arts martiaux.

Sport intenses (tel que le football) sont déconseillés voir même interdits

grossesse-et-sport1-1024x757

De même, les sports entraînants des secousses fortes comme le tennis et le jogging sont déconseillés.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *