full screen background image

Courses à pieds : les erreurs à ne pas commettre

Si faire du sport s’avère être bénéfique, en faire trop intensément peut nuire à la santé notamment lorsqu’il s’agit de running. Il importe donc de bien se renseigner avant de décider de se mettre à courir à la vitesse d’un lapin. Une pratique modérée est toujours recommandée pour être en pleine forme. Voici la liste des erreurs les plus courantes à éviter pour les coureurs débutants.

Courir pieds nus ou en converse

Le confort est le maître mot si vous voulez réussir le running et être en bonne santé. Dites adieu à vos converses et à vos belles baskets et mettez des chaussures confortables et spécialement conçus pour la course. Attention ! Contrairement aux idées reçues, courir pied n’est en aucun cas bénéfique pour la santé, cela augmente le risque de blessure surtout pour les personnes souffrant de l’aponévrosite plantaire. Alors, mettez votre chaussure de course avant de partir.

 

 

 

 

Sauter l’échauffement

Vous êtes tellement enthousiastes que vous décidez de courir à grande vitesse sans échauffement ? Faites gaffe au crampe et à l’arrêt subite du myocarde. Il est très dangereux d’entamer un exercice physique sans échauffement. Etape incontournable, l’échauffement permet à vos muscles, à vos systèmes cardiovasculaires, respiratoires et nerveux de se tenir prêt à l’effort. Il permet également une bonne circulation sanguine.

 

Accélérer brutalement la vitesse

Désireuse de lancer le défi, vous imitez les vitesses des coureurs professionnels ? Erreur, il faut construire de base solides et de fortes expériences avant de faire des marathons. Rangez votre chrono et entrainez-vous petit à petit pour que votre corps puisse supporter des lourdes charges d’exercices physiques. Une à deux semaines ne suffira pas pour égaler la vitesse de Dennis Kimetto, le sixième record du monde du marathon en Allemagne.

Adopter un long parcours et abuser de l’entrainement

Ne placez pas la barre trop haute et adoptez un parcours et un entrainement qui s’adapte à votre force. L’idéal c’est de vous entraîner au maximum trois fois par semaine ou 2h40 minutes. Cela permet largement à votre corps de s’épanouir et d’avoir des meilleures performances pour votre prochaine compétition.

 

 

Etre en carence alimentaire

La pratique d’un exercice sportif nécessite une alimentation saine et équilibrée pour mieux répondre aux besoins de l’organisme soumis à forte épreuve. Vous devez bien vous hydrater et consommer des aliments riches ne protéines et en vitamine C comme les poissons, les œufs et des produits laitiers. En aucun cas, vous ne devez négligés votre alimentation.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *