full screen background image

Le tai chi : une discipline à découvrir

Le tai-chi figure parmi ces pratiques dites « new-age » qui tentent de s’éloigner de la technologie et la science afin de favoriser une approche naturelle du corps et du bonheur. En tout cas, il est présenté ainsi dans la culture populaire à travers des illustrations dans les films et autres œuvres fictives. Cependant, la réalité se révèle tout autre puisque le tai-chi se révèle être aussi vieux de la médecine traditionnelle chinoise.

Ce que vous ne savez pas sur le tai-chi

Comme dit précédemment, il s’agit d’une discipline qui existe depuis plusieurs siècles. D’ailleurs, le tai-chi correspond à un art martial chinois qui aurait été inventé par un moine. Au fil des années, il a évolué pour devenir une branche de la médecine chinoise. Il a toutefois gardé son essence à savoir favoriser le courant énergétique circulant dans le corps. En d’autres termes, il permet de tonifier le corps, de renforcer son esprit et d’atteindre un parfait équilibre qui garantit santé et bien-être.
Le tai-chi repose sur l’exécution d’une série de mouvements dans un ordre précis et à une vitesse spécifique. À noter d’ailleurs que la principale difficulté rencontrée par les apprentis qui s’initient à cette discipline correspond à ralentir leur mouvement. Le tai-chi consiste en effet à diminuer graduellement la vitesse de ses mouvements pour « ressentir » le courant énergétique. Lorsque le travail est correctement mené, l’apprenti parvient à sentir chaque partie de son corps et il devient capable de contrôler son courant énergétique. Il est intéressant de noter que le tai-chi permet de lutter contre le stress, la perte de mobilité, l’arthrose et la dépression.

Comment pratiquer le tai-chi ?

Pour qu’une session de tai-chi soit réussie, il convient de la limiter à 30 minutes au maximum. Les débutants peuvent se contenter de 20 minutes pour se familiariser avec la discipline. Le tai-chi se pratique de préférence à l’aube dans un espace ouvert et silencieux. Malgré tout, il est possible de le pratiquer dans des établissements spécialisés, en groupe ou avec un coach. La musique de fond peut se révéler intéressante pour faciliter le ralentissement des mouvements et l’apaisement de l’esprit. Cependant, elle doit être suffisamment calme et discrète pour remplir son rôle. À noter qu’il existe d’excellentes musiques de relaxation pour le tai-chi en ligne.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *