full screen background image

Les compétitions de motocross

L’univers des motos connait plusieurs disciplines, dont les courses. Parmi les courses de motos, l’on peut parler du motocross. C’était avant tout une épreuve de trial créée en Grande-Bretagne en 1924. Avec le temps, la discipline a connu quelques changements.

Qu’est-ce que le motocross ?

La course de motocross se déroule sur un circuit de terre avec une longueur de piste de 1,5 km au minimum. Le circuit est fait de nombreux obstacles, notamment des sauts. Ce qui la distingue des autres épreuves de courses moto. Mais, il n’y a pas que des sauts sur ce circuit. Ce dernier comprend également des tremplins, des bosses, des creux pour mesurer le professionnalisme du pilote. La participation à un motocross demande beaucoup de force physique, de concentration et de technicité. Cette course fait appel à toutes les parties du corps, dont les bras, le dos, les jambes et la tête. Il faut à la fois de l’endurance et du moral.

Les différents types de compétition

Le motocross connait une fédération appelée la FIM ou la fédération internationale de motocyclisme. Trois catégories d’épreuves ont été créées. Il y a le MX1 destiné pour les motos à moteurs 2T de 250cc à 4T de 450cc. Ensuite il y a le MX2 pour les motos à moteurs 2T de 125cc à 4T de 250cc. Enfin, il y a le MX3 pour les motos à moteurs 2T de 500cc à 4T de 650cc. Ainsi, pour participer à une compétition de motocross, il faut posséder l’une des motos précitées, les équipements y afférents comme les casques et les gants, appartenir à une moto-club et être en possession d’une licence FFM. Cette licence permet au pilote d’être assuré en cas d’accident. Quelques documents s’avèrent nécessaires pour obtenir cette licence, dont un certificat médical, une photocopie de permis de conduite, une photo d’identité et bien sûr une somme à définir selon la fédération.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *