full screen background image

Sport et grossesse : un couple parfois mal vu

Rester active est bon pour la femme enceinte. Toutefois, surtout pour les sportives inconditionnelles, quelques précautions doivent être prises.

Les bienfaits du sport pour les femmes enceintes

Faire du sport apporte de nombreux bienfaits pour le corps de la femme enceinte. Avant tout, cela permet d’entretenir la musculature abdominale, améliorer le retour veineux évitant ainsi le gonflement des pieds et accroitre l’endurance. Mais, la pratique d’activités physiques offre aussi des bienfaits psychologiques pour la femme enceinte. Effectivement, l’exercice est bon pour le moral. Il libère l’esprit et prépare à l’accouchement. Par ailleurs, le sport favorise aussi l’équilibre psychologique de la femme enceinte et réduit le sentiment d’anxiété éventuel causé par la peur d’affronter l’accouchement.

Les recommandations de sécurité

Même si faire du sport est bienfaisant pour la femme enceinte, elle doit savoir se ménager. Ainsi, les mouvements trop brusques sont à éviter. C’est aussi valable pour les sollicitations trop fortes des articulations. En effet, ces dernières sont fragilisées par la grossesse. Un rien peut les déstabiliser.
Après une activité sportive, il est conseillé à la femme enceinte de boire beaucoup d’eau et de bien s’alimenter. Une alimentation riche en potassium comme les légumes et les viandes doit être recherchée, car cela réduit les risques de crampes tout au long de la grossesse.
Par ailleurs, l’apparition de certaines pathologies comme la perte de liquide amniotique et l’hypertension gravidique induit l’arrêt de sport pour la femme enceinte.

Les sports à préconiser

En pratique, on conseille aux femmes enceintes des sports doux qui ne requièrent pas trop d’efforts. On recommande souvent à la femme enceinte les spots suivants : la marche ; le yoga ; la natation ; la gymnastique douce ; la danse sur mesure et la méthode Pilates qui regroupe des sports permettant de soulager certains maux liés à la grossesse.

Les sports à éviter

Par contre, d’autres sports sont à éviter impérativement tout au long de la grossesse. En effet, dans certains sports comme l’équitation et le ski, les risques de chutes sont très élevés. Certaines activités exposent la femme enceinte à des traumatismes au niveau de l’abdomen. C’est le cas notamment avec les sports de combat comme le karaté. Les sports d’endurance comme le jogging sont à éviter aussi puisqu’ils déterminent des secousses assez fortes. Enfin, la plongée sous-marine est aussi déconseillée puisque l’apnée est très dangereuse pour le fœtus.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *